Présentation de la commune

 

On savait que la vallée de l'Escaut était peuplée à l'époque gallo-romaine et les recherches aériennes menées par Roger AGACHE en 1971 ont permis de retrouver la trace d'un sanctuaire de cette époque.

Il faut ensuite attendre les 12ème et siècles pour attester d'une famille seigneuriale dite "de Cantaing". Camté épiscopal le Cambrésis dispasait en effet d'une noble assemblée de dauze pairs, dant les seigneurs de Cantaing (Château féodal au centre du village).

Cantaing c'est aussi Cantigneul dit petit C'ANTAING, avec san maulin sur l'ESCAUT ;

le canal de SAINT-QUENTIN. Inauguré en 1810 par Napaléon 1'; le Bais de la Folie avec ses châteaux.

Terre de passage, de rencontre et de batailles depuis le moyen-âge jusqu'à l'effroyable guerre de 14-18.

Cantaing fut occupé dès Janvier 1915 par les allemands. Le village est détruit avant l'offensive des alliés en Novembre 1917, pour faire place à la bataille de Cambrai. Un cimetière britannique de 68 tombes témoigne des combats qui s'y sont déroulés.

À Cantaing on se plait à dire que tous les chemins parlent à la mémoire, tant son histoire est riche.

Comme en témoigne à la mairie un drapeau de le société de secours mutuels de Cantaing datant de 1909, la volonté de solidarité entre Cantinois et Cantinoises n’était pas un vain mot.

Aujourd’hui c’est avant tout autour de l’école, une des premières écoles rurales équipée en numérique avec douze petits portables interactifs pour les élèves, que l’on mobilise un maximum de moyens.

Pour l’amélioration du cadre de vie (sécurité, amélioration de l’éclairage public) avec le

concours du Conseil Général, un concours de l’Etat et le fonds de concours de la CAC

(jusqu’à 80°/o de subventions). Pour les familles et les jeunes, l’association «Animation Jeunesse Rurale» mise en place  avec l’aide de la CAC propose des activités à de nombreux villages avec des ateliers d’éveil et de sociabilisation pour les toutpetits ; des ateliers créatifs, informatique, gym, détente et guitare adultes; un accueil des jeunes dell à 17 ans en périscolaire  et vacances; des cours de guitares semi collectifs pour les il-17 ans.

Plus qu’une école

Le regroupement pédagogique avec Anneux a permis la mise en oeuvre d’un

projet solide autour de l’école, de sa classe maternelle et de ses deux classes primaires, même si les deux postes d’assistants d’éducation ont disparu en deux ans.

 

Avec sa garderie ouverte dés 7h30 et sa cantine qui accueille 25 à 30 élèves chaque jour cette «école numérique rurale» semble avoir un bel avenir même si quelques inquiétudes existent au niveau des effectifs.

Un plan local d’urbanisme a été mis en place en 2005 et la commune n’a plus de réserve foncière mais nombre de vieilles maisons sont rachetées et remises en état ce qui permet à Jean-Claude DESCHAMPS de souligner ; «On n’est pas un village de vieux».

La médiathèque (en réseau avec Noyelles sur-Escaut et Proville) fonctionne bien grâce à des bénévoles motivés. Jouxtant l’école elle sert aussi de CDI pour les

élèves. Ceux-ci partiront en classe de

neige au moins une fois au cours de leur

scolarité. Pour financer l’opération les activités de l’amicale des parents d’élèves, la commune et les parents eux-mêmes sont mis à contribution.

Cantaing-sur-Escaut est aussi pleinement intégrée à divers services mis en place au niveau du canton de Marcoing et de la CAC, que ce soit pour les retraités et personnes âgés, le service de portage des repas, ceux d’aide ménagère et de soins à domicile, et bien d’autres encore. Du sur-mesure pour bien vivre au quotidien.

Nom du maire :  Jean-Claude DESCHAMPS

Mairie de Cantaing-sur-Escaut
Place de la Mairie
59267 CANTAING SUR ESCAUT

Tél. 03 27 74 10 51
Fax 03 27 74 14 20

Adresse E-Mail : mairie.cantaing@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture :
Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi : de 11 h à 12 h
Le 1et et 3e Samedi : de 10 h 30 à 11 h 30