PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE
Respect des gestes barrières.
Masque obligatoire.

Centre d'interprétation

Le Cambrai Tank 1917 est implanté au cœur du champ de bataille, dans le village de Flesquières, près du lieu où le tank Deborah D51 fut neutralisé le 20 novembre 1917. Le centre jouxte le cimetière britannique où quatre membres de l’équipage sont inhumés.

Dans la salle d’introduction, un film vous plonge au cœur de l’offensive menée en novembre 1917, avec des cartes animées et des photographies d’époque.

Découvrez ensuite Deborah D51, exceptionnel vestige de la Grande Guerre sorti de terre. Sur le béton laissé brut, comme les parois d’un blockhaus de la ligne Hindenburg, des objets ayant appartenu aux combattants ou retrouvés avec Deborah D51 sont un écho au quotidien des soldats ayant combattu dans les tanks lors de la bataille de Cambrai.

Votre parcours s’achève avec un film de dix minutes, qui vous propose de poursuivre votre voyage dans le Cambrésis à la découverte des stigmates de cette page d’histoire.

Dans le cimetière militaire qui jouxte le Cambrai Tank 1917 reposent les membres de l’équipage du char Deborah D51 tués le 20 novembre 1917 :  George Foot, William Galway, Joseph Cheverton et Frederick Tipping.

La Bataille de Cambrai

Le 20 novembre 1917, à 6h20, débute la bataille de Cambrai. Les Britanniques attaquent une position allemande réputée imprenable : la ligne Hindenburg. Cette offensive s’appuie sur l’emploi simultané de l’infanterie, de l’artillerie, de l’aviation, de la cavalerie, et surtout de 476 tanks « Mark IV ».

Basée sur la surprise, l’attaque apporte des résultats éclatants : jusqu’à 8km d’avancée. Les Britanniques entrevoient un espoir de fin de guerre imminent. Mais quelques jours plus tard, les Allemands contre-attaquent, et la bataille se termine sur un statu quo. Préparée depuis des mois dans le plus grand secret, cette offensive, inspiratrice des guerres contemporaines, marque le début de l’emploi massif des chars. Deborah D51, char “femelle”, fut l’un d’entre eux. Retrouvé en 1998 à 5 mètres sous terre, Deborah D51 témoigne aujourd’hui de la cruauté et de l’âpreté des combats. Ce monstre de fer est la pièce maîtresse du Cambrai Tank 1917.

Horaires :

Du 15 juin au 15 septembre : Ouvert tous les jours, de 13h30 à 17h30.
De février au 15 juin et du 15 septembre à janvier : Ouvert les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 17h30.
Ouverture quotidienne durant les périodes de vacances scolaires de 14h à 17h30.
Ouvert les 8 mai, 11 et 20 novembre.
Fermé des vacances de Noël aux vacances de février.

Tarifs

Plein tarif :    6 €
Tarif réduit* : 4 €
Groupes (plus de 10 personnes)  4 €
Forfait famille * :  20 €

*Enfants, étudiants, résidents de la CAC

Rue du Calvaire
59 267 Flesquières
Tél. 09 72 10  68 17

 

 

Le Jardin de la Paix

Le Jardin de la Paix a été aménagé à l'arrière du Cambrai Tank 1917, dans le cadre de la création des Jardins de la Paix portée par l'association Art & jardins, afin de proposer une prolongation de la visite. Après la découverte du tank Deborah D-51, de l'histoire de la Bataille de Cambrai et de son lourd bilan humain, le Jardin propose une promenade au milieu d'une prairie fleurie, rappelant une prairie brisée par les combats. Des tubes d'acier rouillé forment un trait d'union dirigé vers le ciel, rappelant les fûts de canons qui ont marqué le conflit. Des fragments éparses dorés, contrastant avec l'acier rouillé, installent peu à peu une notion de précieux dans l'esprit du visiteur. En fin de parcours, les marques de peinture se réunissent en anamorphose pour former un cercle d'or, symbole de paix et d'unité.

 

Le site d'Art & jardins : https://www.artetjardins-hdf.com/

Il semble qu'il n'y ait aucun événement disponible ...
Nous vous conseillons de revenir demain ( si la situation perdure, n'hésitez pas à prendre contact avec votre collectivité ).