Déploiement du Très Haut débit pour le particulier (FTTH) à partir de 2015

Persuadé que l'économie numérique est devenue l'un des moteurs du développement de l'attractivité économique et de la préservation de l'environnement, la Communauté d'agglomération de Cambrai a signé une convention de déploiement du très haut débit avec Orange et le Syndicat Mixte " la Fibre Numérique 59/52 ".

Orange et la Fibre Numérique 59/62 partagent avec la C.A.C. l'ambition de faire venir le très haut débit dans les 55 communes de l'agglomération et confirment les efforts d'investissements dans la fibre optique.

L'Etat avait défini en juin 2010 un programme national en faveur du très haut débit. Ce programme visait à stimuler l'investissement des opérateurs privés comme à soutenir les réseaux d'initiative publique portés par les collectivités territoriales sur les zones dépourvues d'intérêt économiques pour les opérateurs privés. C'est d'ailleurs dans ce cadre que la Région a travaillé à l'élaboration d'un schéma régional qui vise à pourvoir les zones autres que privées d'un réseau THD, soit pour la CAC les 31 communes.

La convention formalisera les engagements réciproques des pouvoirs publics et des opérateurs dans le cadre d'une convention déterminante pour l'aménagement et la compétitivité des territoires. Elle permettra d'une part de partager la visibilité et le calendrier de déploiement de réseaux THD et d'autre part de se doter d'un outil de dialogue et de partage d'informations permettant à la C.A.C. d'accompagner efficacement le développement de ces réseaux. Elle précise également le périmètre des investissements privés réalisés sur les fonds propres d'Orange et les investissements réalisés publics. Cette étape permettra d'optimiser l'articulation des investissements publics et privés dans un contexte de maîtrise forte des dépenses pour notre collectivité.

Cinq années seront nécessaires pour apporter le très haut débit dans tous les foyers de l'agglomération. Ce travail sera phasé par tranche de 1 an à 18 mois, entre le lancement des études et la fin des travaux. Le déploiement de la fibre ne pouvant se faire simultanément dans toutes les communes.

La fibre optique c'est quoi ?
La fibre optique est comme un cheveu mais en verre. Elle est composée de silice très pure. Les impulsions électriques sont transformées en impulsions lumineuses puis injectées dans ce mince fil de verre. La lumière traverse plusieurs dizaines ou centaines de kilomètre puis sera transformée en signaux électriques. Elle portera les données en très haut débit (plusieurs Gbits/s).

Très Haut débit (THD)

Permettre un accès au très haut débit aux entreprises implantées sur les parcs d'activités, c'est l'objectif que s'est assigné l'Agglo.

En effet, après quelques mois d'études techniques, les travaux de déploiement de la fibre optique ont été lancés et achevés sur Actipôle et Cambrai-Cantimpré.

La création d'infrastructures de télécommunication s'illustrant par la mise en place de fourreaux et chambres capables d'accueillir plusieurs opérateurs. Le chantier s'est achevé. La CAC a investi près de 2M€ dans cette opération cofinancée par l'Union Européenne, l'Etat (crédit CRSD +FNAT) et la Région.

Une fois l'infrastructure terminée, la Communauté d'Agglomération de Cambrai a confié à Covage la maintenance et l'exploitation. Ceci garantit la mise en concurrence des opérateurs de télécommunication exigée par la loi et permet aux entreprises de bénéficier d'un accès au Très Haut Débit à un prix raisonnable.

Par ailleurs, de nouvelles études sont en cours pour déployer la fibre optique sur d'autres sites économiques.

Les parcs d'activités Actipôle de l'A2 et Cambrai-Cantimpré sont équipés.

Résorption des zones d'ombres

Conscient des difficultés d'accès à internet dans 3 communes de notre territoire, la CAC a pris la compétence pour résorber ce que l'on appelle les "zones d'ombres" et a confié à un opérateur, XILAN, la mise en place des infrastructures, en lui déléguant pour 3 ans l'exploitation technique et commerciale.

Concrètement, les habitants de Flesquières, Fontaine-Notre-Dame et Séranvillers-Forenville, Haynecourt, Sancourt peuvent prétendre dès maintenant à des offres ADSL et téléphonie intéressantes, équivalents à celle proposées par les opérateurs les plus connus.

Pour plus de renseignements, contactez votre mairie ou la Société Xilan au 09 80 08 24 90.

La communauté adhére à l'association RVVN

RVVN est une association Loi 1901 créée en 2001 sous l'impulsion de la ville de Valenciennes, de villes et d'Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) partenaires.

Constituant l'arc Sud de la Région Nord-Pas-de-Calais, RVVN offre, entre autres, la possibilité aux communes du territoire de disposer d'une plateforme Internet personnalisée en adéquation avec les besoins d'accessibilité et de mobilité, tout en leur permettant de promouvoir leur patrimoine et de communiquer avec leurs concitoyens en mettant en place les services de l'e-administration.

RVVN représente un territoire de près de 250 collectivités pour une population d'environ 560.000 habitants.

Le but premier est d'identifier et répondre aux besoins des territoires adhérents en matière de technologies de l'information et de la communication, qu'ils soient matériels ou humains, tout en respectant les spécificités de chacun.

Le principe fédérateur repose sur la volonté de mutualiser et de garantir l'interopérabilité des ressources disponibles et des prestations de développement, en faisant le choix du logiciel libre.

Le concept est donc de fournir sur Internet des services de qualité aux citoyens, d'optimiser le fonctionnement des administrations, tout en réduisant les coûts de manière collective.

La mutualisation des moyens et compétences dans le but de permettre à tous de bénéficier d'une plateforme robuste et centralisée ainsi que d'un accompagnement technique pointu, le tout en réduisant les coûts de manière collective.

Le concept est donc de fournir sur Internet des services de qualité aux citoyens, d'optimiser le fonctionnement des administrations adhérentes, et ce, indépendamment des moyens dont elles disposent : principe de solidarité.

En contrepartie du versement de sa cotisation annuelle (calculée en fonction du nombre de communes et d'habitants), une communauté de communes ou d'agglomération bénéficie de l'intégralité des services proposés par l'association.

De plus, elle fait également bénéficier chacune de ses communes membres des mêmes services (et ce, sans surcoût pour la commune; les services étant pris en charge dans le cadre de la cotisation intercommunale).

Ce fonctionnement permet de mettre en œuvre une politique de maîtrise des coûts sur l'ensemble des problématiques de dématérialisation et de communication sur Internet pour l'ensemble des adhérents de RVVN.

Visiter le site de l'association